Agression policière 12 mai 2016 à la DIRECCTE de Normandie

Ce jeudi 12 mai 2016, quelques dizaines de manifestants légitimement opposés à la loi Travail sont entrés pour une occupation pacifique de la Direccte à Hérouville Saint Clair (14). Une assemblée générale a démarrée avec des agents de la Direccte.
La police, casquée et armée de matraques et bombes lacrymogènes, a fait irruption dans les locaux vers 16h et mis fin par la violence à cette occupation pacifique en gazant, bousculant et agressant verbalement manifestants, usagers et agents.

Les agents du Ministère du travail ne sont pas en opposition avec les travailleurs et la jeunesse en lutte. Ils sont solidaires de celles-et ceux qui défendent leurs droits. Rien ne peut justifier cette intervention policière.

La CNT exprime son soutien aux collègues victimes de cette intervention ainsi qu’à toutes celles ceux qui luttent contre la loi Travail et subissent les violences policières.

Nous continuerons la lutte contre la loi Travail jusqu’à son retrait, nous continuerons à soutenir les actions menées dans tous les secteurs pour le retrait de cette loi.

Nous continuerons à lutter contre les « casseurs » du Code du travail que sont les patrons, le gouvernement et leur bras armé, la police.