CNT-mai-2016

Pour un 1er mai 2016 de combat !

Loi Travail, réforme de l’UNEDIC, précarité, chômage… Le 1er mai : « Fête du travail » ou journée de lutte des travailleuses et des travailleurs ? Comme chaque année dans de nombreux pays, le 1er mai sera l’occasion pour les travailleuses et les travailleurs et leurs organisations de célébrer l’histoire du mouvement social et syndical. Pourtant, faut-il le rappeler, cette journée est à son origine une journée de lutte plutôt que de célébration. Elle trouve ses racines dans la grève générale du 1er mai…

action_directe_syndicalisme_anarchosyndicalisme

Histoire du syndicalisme d’action directe en France de 1895 à nos jours

Et pourtant, ils existent : histoire du syndicalisme d’action directe en France de 1895 à nos jours. Documentaire de Michel Mathurin co-produit par « Acracia Film » et « Atelier du Soir ». Combien de personnes savent que la CGT, quand elle s’est constituée, était différente des syndicats dits représentatifs actuels ? Entre 1895 et 1914, le syndicalisme révolutionnaire mise sur l’efficacité de la grève générale pour renverser d’un seul coup la démocratie bourgeoise et le régime capitaliste. En 1906,…

1er mai 2015 - CNT

Pour un 1er mai de combat !

« Fête du travail » ou journée de lutte des travailleur.se.s ? Comme chaque année dans de nombreux pays, le 1er mai sera l’occasion pour les travailleur.se.s et leurs organisations de célébrer l’histoire du mouvement social et syndical. Pourtant, faut il le rappeler, cette journée est à son origine une journée de lutte plutôt que de célébration. Elle trouve ses racines dans la grève générale du 1er mai 1886 aux ÉtatsUnis (impulsée – certains l’oublieront volontiers – par un syndicalisme libertaire) pour la…

drapeau rouge et noir

L’anarchosyndicalisme, l’autre socialisme

L’anarchosyndicalisme, l’autre socialisme   Jacky Toublet Préface à La Confédération générale du travail d’Emile Pouget Editions CNT Région parisienne 1997   Proscrits du Parti, parce que non moins révolutionnaires que Vaillant ou Guesde, aussi résolument partisans de la suppression de la propriété individuelle, nous sommes en outre ce qu’ils ne sont pas, des révoltés de toutes les heures, des hommes sans dieu, sans maître et sans patrie, les ennemis irréconciliables de tout despotisme moral ou matériel, individuel ou collectif, c’est-à-dire…