Le 17 mars en grève et dans la rue pour le retrait de la loi travail !

Ce mardi 14 mars, le gouvernement a annoncé quelques modifications à son projet de loi travail. Ces petits reculs obtenus par la mobilisation du 9 mars ne sont pas satisfaisants.

Ils ne modifient en rien le cœur même du projet de loi qui vise à faire du Code du travail, non pas le socle minimum de droits des salariés mais son maximum, et ce par le jeu des accords d’entreprise dont il est avant tout prévu qu’ils puissent diminuer les droits des salariés.

En outre, privilégier la négociation au niveau de l’entreprise a pour objectif de diviser les travailleurs en faisant jouer la concurrence entre eux. Toute l’histoire des luttes des travailleurs a été, au contraire, de créer des cadres collectifs les plus larges possibles face au patronat, car la force des travailleurs réside dans leur nombre et leur unité.

Il ne faut pas non plus se faire d’illusions en tant que travailleurs du public ; l’État, s’il réussissait à faire passer cette loi pour le privé, ne manquerait pas de s’appuyer sur ces reculs pour diminuer les droits des agents de la fonction publique.

La CNT appelle donc à maintenir la pression sur le gouvernement pour obtenir le retrait de la loi travail.

Le 17 mars en grève et dans la rue !


Carte des manifestations